samedi 30 mai 2015

Chronique +: Le manuscrit retrouvé de Paulo Coelho

Chronique + OU chroniques-invitées écrites par mes amis.
Aujoud'hui c'est "Lui" qui nous présente un livre de Coelho



La phrase retenue:
"La plus destructrice de toutes les armes n'est pas la lance ou le canon - qui peuvent blesser le corps et détruire la muraille. La plus terrible de toutes les armes est la parole - qui ruine une vie sans laisser de traces de sang, et dont les blessures ne cicatrisent jamais."

  • Auteur: Paulo Coelho
  • Editions: Flammarion 
  • Genre: Roman 
  • Année de parution française: 2013
  • Nombre de pages: 180

Synopsis:
Le manuscrit retrouvé 14 juillet 1099. Alors que les croisés sont aux portes de la ville, les habitants de Jérusalem se pressent autour d'un homme mystérieux, connu sous le nom de Copte, pour entendre ses derniers enseignements. La foule, composée de chrétiens, de juifs et de musulmans qui vivaient jusqu'alors en parfaite harmonie, s'apprête à livrer bataille même si la défaite semble inévitable. Mais, loin de toute stratégie guerrière, c'est une leçon de vie qui va leur être dispensée. En nous invitant à repenser notre humanité, Le manuscrit retrouvé pose une question brûlante d'actualité : quelles valeurs subsistent lorsque tout a été détruit ?




Son avis:
Que dire de ce livre ? Au début, j'étais attiré par son "Titre" (Le Manuscrit Retrouvé) Je m'attendais à un flashback dans l'Histoire mais ce ne fut pas le cas. N'empêche que dès que je l'ai commencé je n'ai pu m'arrêter. Un livre plein de conseils, de principes de vie et des différents chemins qu'on peut prendre mais qui mènent vers le même point. 

Dans ce livre, Paulo Coelho s'adresse aux gens qui ont perdu la joie de vivre, et ceux qui se posent des questions concernant le tournement que prend la vie parfois. C'est un livre qu'on peut trainer avec nous, qu'on peut lire du milieu, ou de la fin, ou du début. Un livre qu'on peut ouvrir quand on est dans un bus, ou quand on fait une pause de 5 minutes au boulot... Je ne vais pas dire que c'est un chef-d'oeuvre mais juste un livre qui mérite d'être lu.



Sa note :***

Pourquoi 3 étoiles? Parce que ce n'est le premier livre de Coelho qui a ce style (Maktub, Comme Le Fleuve Qui Coule...) Et pour celui-là, je m'attendais à un passage de l'Histoire ancienne, et je ne vais pas dire que j'étais déçu en lisant son contenu mais j'aurai préféré qu'il parle d'autre chose.



L'auteur:
Né le 24 août 1947 à Rio de Janeiro , Coelho est un romancier brésilien. Il a acquis une renommée internationale avec la publication de L'Alchimiste, vendu à 65 millions d'exemplaires. Il a vendu plus de 165 millions de livres à travers le monde et ses ouvrages ont été traduits en 80 langues.