lundi 18 mai 2015

L'attrape-coeurs - J.D Salinger



La phrase que je retiens:

« Mon rêve, c’est un livre qu’on arrive pas à lâcher et quand on l’a fini on voudrait que l’auteur soit un copain, un super-copain et on lui téléphonerait chaque fois qu’on en aurait envie. »



  • Auteur: J.D Salinger 
  • Editions: Pocket
  • Genre:
  • Année de parution originale:1951
  • Titre original The Catcher in the Rye
  • Nombre de pages: 252











Synopsis :
Phénomène littéraire sans équivalent depuis les années 50, J. D. Salinger reste le plus mystérieux des écrivains contemporains, et son chef-d’œuvre, L’Attrape-cœurs, roman de l’adolescence le plus lu du monde entier, est l’histoire d’une fugue, celle d’un garçon de la bourgeoisie new-yorkaise chassé de son collège trois jours avant Noël, qui n’ose pas rentrer chez lui et affronter ses parents. Trois jours de vagabondage et d’aventures cocasses, sordides ou émouvantes, d’incertitude et d’anxiété, à la recherche de soi-même et des autres. L’histoire éternelle d’un gosse perdu qui cherche des raisons de vivre dans un monde hostile et corrompu.



Mon avis:
Je ne sais pas par quoi commencer!! On le dit chef-d'oeuvre et phénomène littéraire. Des personnes autour de moi qui me le conseillent vivement. Je l'ai entamé une fois puis abandonné. 

Cette fois-ci , j'ai décidé (ou j'ai été poussée) à aller jusqu'au bout.
Je suis frappée dès le début par le vocabulaire de l'auteur qui appartient au registre familier  (très familier même) Est-ce volontaire? La traduction est-elle fidèle au texte original? Je ne peux le confirmer puisque je n'ai que la version française.

L'histoire raconte la fugue d'un adolescent Holden, scolarisé dans un collège "huppé" mais suite à ses résultats médiocres, il est renvoyé. Il décide donc de quitter son collège et de partir à New York en attendant que ses parents apprennent la nouvelle et que leur colère passe.

Pendant sa "mésaventure" nous avons un flux de confidences. Je dis bien confidences car Holden s'adresse directement à nous -lecteurs- il nous parle tristement de son frère qu'il a perdu jeune et tendrement de Phoebe sa petite soeur adorée : ce n'est qu'en parlant d'elle, qu'on repère de la tendresse, de l'amour et surtout une envie de vivre.

Holden est moqueur , il ne fait grâce à personne: de ses camarades au collèges, à ses professeurs en passant par toutes les personnes (adultes) qu'il croise tout au long de sa fugue.

Dégoûté, il critique la société dans  laquelle il vit : les riches, les pauvres, les femmes, les hommes, ....... Rien ni personne ne lui plaît.

Pendant ces 48 heures, notre Holden est confronté à la réalité et la dureté de la vie et il va en payer les frais quand il s'approche un peu du milieu louche de la débauche.

Holden représente le type même de l'adolescent qui exprime son mal-être en se cachant derrière les mots. C'est ça qui fait que ce roman est qualifié d"intemporel:  chaque foyer devrait avoir un exemplaire de l'Attrape-coeurs pour comprendre et communiquer avec ses ados.


On se retrouve en lui, on a tous eu les mêmes idées que lui, on a tous détesté l'injustice sociale,...un jour!


J'ai terminé le roman avec un pincement au coeur : Holden me fait de la  peine, il refuse d'atteindre l'âge adulte c'est pour ça que son HAVRE DE PAIX est sa petite soeur qui est encore enfant donc innocente. Il fuit le monde des adultes parce que ça lui fait peur. 

L'attrape-coeur comme un attrape-rêve?  Si ce dernier empêche les rêves (les mauvais surtout)  de venir déranger notre sommeil paisible, l'attrape-coeur  fait quoi? je ne saisis pas vraiment la métaphore! mais je tente d'avancer que c'est quelque chose de différent, qui attrape les coeurs (le sien, celui de sa soeur par exemple) pour les empêcher de grandir !



Ma note: ****
L'histoire est touchante, drôle de par le langage de Holden qui me fait rire avec ses descriptions ironiques.



J'ai envie de dire que je ne lui fais pas justice ce roman, une relecture s'impose et je réécrirai une autre chronique. On verra bien.



L'auteur:

Jérome David Salinger est un écrivain américain, né le 1er janvier 1919 à New York. Il commence à se faire connaître en 1948 avec des nouvelles parues dans le New Yorker, mais il est surtout célèbre pour son roman L'Attrape-cœurs (titre original : The Catcher in the Rye). Traitant de l'adolescence et du passage à l'âge adulte, ce roman, devenu un classique du genre, connaît une popularité importante depuis sa publication en 1951.
27 Janvier 2010 dans sa maison à l'âge de 91 ans