mardi 23 juin 2015

Le premier amour - Véronique Olmi

La phrase retenue:

« Au bout de cet escalier de pierre, il y avait l'effacement du temps, l'oubli des trente années qui m'avaient séparée de Dario, et je savais qu'il n'y avait dans notre rencontre d'aujourd'hui aucune place pour la nostalgie, simplement cette certitude que nous étions tous, absolument tous fous de n'avoir pas préservé au fond de nous, un brin d'adolescence. » 

  • AuteurVéronique Olmi
  • Editions:Grasset
  • Genre: Roman 
  • Année de parution :2010
  • Nombre de pages: 299




Synopsis:
Une femme prépare un dîner aux chandelles pour fêter son anniversaire de mariage. Elle descend dans sa cave pour y chercher une bouteille de vin, qu'elle trouve enveloppée dans un papier journal dont elle lit distraitement les petites annonces. Soudain, sa vie bascule : elle remonte les escaliers, éteint le four, prend sa voiture, quitte tout. En chacun d'entre nous repose peut-être, tapie sous l'apparente quiétude quotidienne, la possibilité d'être un jour requis par son premier amour...

Mon avis:

Bien sûr c'est en lisant le résumé du roman que j'ai décidé de le lire. Je ne connaissais pas l'auteure à ce moment là. 

Curieuse de savoir comment une femme bien tranquille dans son foyer,qui s'apprêtait à fêter en famille ses 25 ans de mariage, décide de tout laisser derrière elle pour foncer voir son premier amour Dario.

L'intrigue nous accompagne tout le long de son trajet de chez-elle vers Gênes (Italie), lieu de rencontre avec Dario.

Un voyage dans les souvenirs mi-amers mi-joyeux d'une adolescente amoureuse pour la première fois et on a en alternance des bribes sur sa vie actuelle, une épouse et une maman qui vit dans une pseudo tranquillité. Sa vie est fade, grisâtre et insipide.

Seulement voilà, j'ai lu avec plaisir les 150 premières pages puis je commençais à m'ennuyer. Je voulais arriver vite à la fin pour connaître la raison du message de Dario: il est malade? il veut la revoir parce qu'il l'aime toujours? Il a un problème d'argent? ...... Toutes ces questions se bousculaient dans ma tête mais arrivée à la fin j'ai fait une grimace. Ce n'est pas du tout ce à quoi je m'attendais!!!!!!!

Heureusement que Veronique Olmi a un style captivant sinon j'aurai regretté carrément ma lecture. 




Mon coup de coeur:

Emilie: pour son courage et son audace  à vouloir fuir son quotidien trop confortable mais ennuyeux.


Ma note:***
L'histoire n'est pas originale et le dénouement est décevant.Cependant,l'auteur m'a offert de bons moments de tiédeur romantique.



L'auteure:
Née à  Nice  (France) en 1962 
Après avoir suivi des études d'art dramatique chez Jean-Laurent Cochet, Véronique Olmi a été assistante à la mise en scène pour Gabriel Garran et Jean-Louis Bourdon de 1990 à 1993.

Auteure pour le théâtre, elle a également publié, en 2001, chez Actes Sud, son premier roman, "Bord de Mer" qui a reçu le Prix Alain-Fournier.