samedi 11 juillet 2015

La désirante -Malika Mokeddem-


La phrase retenue:

« Je suis née d'une tombe de sable. La mer est mon désert. 
Toi, mon port d'attache.»



  • AuteurMalika Mokeddem
  • Editions:Casbah Edition
  • Genre: Roman 
  • Année de parution: 2011
  • Nombre de pages: 238


Synopsis:
Le roman s’ouvre sur une disparition. Celle de Léo, dont le bateau vide a été retrouvé à la dérive au milieu de la Méditerranée.

Sa compagne, Shamsa, ne veut pas croire à un accident. Elle part, donc, à bord de Vent de sable, sur les traces de Léo. C’est la première fois qu’elle prend la mer seule.

De ville en ville, sur mer et sur terre, Shamsa se lance à corps perdu dans cette enquête au long cours. Elle qui fut abandonnée dans le désert à sa naissance, elle qui a fui une Algérie devenue sanguinaire, la voici hantée par son passé de malheurs.

Mais pour affronter ce nouveau coup du sort, elle est portée par l’énergie du désespoir. Et surtout, par le courage que donne un amour absolu.

« J’irai retourner la mer », se promet-elle…



Mon avis:

Un autre Mokeddem qui me lançait des regards depuis mon étagère! Je n'ai pas hésité à le lire en une journée tellement l'histoire était intéressante.

Femme du désert qui prend les commandes d'un catamaran pour retrouver son amoureux porté disparu.
J'ai toujours lu le contraire ! C'est toujours l'homme qui part sauver sa dulcinée. Mais  Malika Mokeddem ,  féministe jusqu'au bout des ongles, aime donner de l'étoffe à ses personnages féminins.
Dans La Désirante , Shamsa est la femme-courage qui a déjà fui  son pays d'origine pour des raisons sécuritaires, n'hésite pas une seconde à hisser les voiles à la recherche de Léo, son grand amour.

Nous allons voyager avec Shmasa, nous ferons avec elle une double quête: celle de Léo et l'autre la plus importante : la recherche de soi
Elle partagera avec nous ses souvenirs: de son enfance passée chez des soeurs catholiques, de sa rencontre avec Léo à Marseille, de sa relation avec ses futurs beaux-parents, de ses amis,.....

Comme à l'accoutumée, l'auteure écrit avec un style agréable et l'histoire se défile "délicieusement" sous les yeux. Je ne me suis pas du tout ennuyée, au contraire, les rebondissements, les mots choisis m'ont passionnée.

UNE BELLE HISTOIRE D'AMOUR 


Mon coup de coeur:
*Shmasa bien sûr ! Cette fille du soleil comme aime l'appeler le père de son amoureux. Courageuse, 



Ma note:


L'auteure:
Malika Mokeddem, née  en 1949 à Kenadsa en Algérie, est écrivaine algérienne.Médecin  de formation, spécialiste en néphrologie, elle a fait ses études à Oran, puis à Paris. Elle s'installe à Montpellier  en 1979;
Malika Mokeddem arrête l'exercice de sa profession en 1985 pour se consacrer à la littérature.
Elle obtient le Pix Littré  pour Les hommes qui marchent (Éditions Ramsey). Comme Sultana, l'héroïne de son roman L'interdite, Malika Mokeddem n'a jamais cessé de se battre pour que toutes les femmes puissent étudier et être libérées de l'oppression qu'elle subissent de la part des hommes. Ses livres sont animés par l'amour et la violence avec lesquels elle mène ce combat.