dimanche 20 septembre 2015

Il était fait pour moi - Rebecca Serle -

Phrase retenue:
"— Comment elle s’appelle ? s’enquiert Olivia.

— Juliette, lâchais-je.

Charlie plisse les yeux sur le journal puis lève la tête vers moi.

— C’est ça, elle s’appelle Juliette.

Alors, mon vieux Shakespeare ? Tu te demandais : « Qu’est-ce après tout qu’un nom ? », eh bien je vais te le dire, moi. Un nom, ça peut tout changer."


  • Auteur: Rebecca Serle
  • Editions: Hachette
  • Collection: Bloom
  • Genre:  Jeunesse - Romance
  • Année de parution : 2013
  • Nombre de pages348


Résumé:
Shakespeare n’a rien compris. Son chef d’oeuvre le plus connu ? Complètement à côté de la plaque. Roméo et Juliette ne parle pas seulement d’amour. C’est avant tout un drame. Qui a fait des morts. D’ailleurs, ça n’était pas censé se finir comme ça. Si vous lisez attentivement, vous vous apercevrez qu’il y avait déjà quelqu’un dans le tableau avant que Juliette n’arrive. Quelqu’un que Roméo aimait beaucoup. Elle s’appelait Rosaline. De l’avis général, Roméo et Juliette, aveuglés par leur passion, ont été les malheureuses victimes du destin. C’est faux. Juliette n’avait rien d’une douce et innocente jeune fille torturée par la fatalité. Elle savait exactement ce qu’elle faisait. Et Roméo ? Roméo avait déjà une âme soeur, moi. Il était fait pour moi. Peut-être qu’alors la catastrophe aurait été évitée. Peut-être qu’ils seraient encore vivants. Et si la plus grande histoire d’amour jamais contée n’était pas la bonne ?

Mon avis:

On s'attend à une réécriture de la célèbre tragédie. Mais en fait , c'est toute une relecture de l'histoire que nous propose Rebecca Serle, à travers Rosaline, la fille évincée, l'oubliée, l'absente de l'histoire de Shakespeare. 

Dans ce roman, tout se passe aux temps modernes, avec des ados qui vont au lycée et ont un quotidien banal.

Rosaline et Rob ont grandi ensemble. Ils sont amis et leurs parents aussi. Quand ils essaient de passer à autre chose et transformer leur amitié en amour, la cousine de Rosaline, débarque. ET... cette Juliette fait tourner la tête à Rob. Inutile de vous décrire Juliette, elle m'énerve dans cette version. Enfin même dans l'originale, je ne la gobais pas trop.

Donc, je vis avec Rosaline, une séparation émouvante, une  (quasi) trahison impardonnable.  Et puis... arrive un personnage qui n'est pas vraiment mis en valeur dans l'histoire, l'Autre, dont on s'en sert pour consoler notre Rosaline.

Je ne vais pas aller par quatre chemins, je m'attendais à plus de rebondissements, plus de suspens,... J'en sors déçue. J'ai été vraiment dedans, mais l'auteure n'a pas su me secouer, elle a  mal transmis les émotions des personnages.

Familles riches, des amies qui deviennent amoureux,  jalousie, une fille qui vole l'amoureux d'une autre, un bad boy qui fait son entrée,...  Les stéréotypes ont eu raison de ma patience. 

Le  style de Rebecca Serle est simple, fluide mais pas très captivant. L'idée de moderniser l'histoire n'est pas nouvelle, je pense que je l'ai vu à la télé. Cependant, le fait de parler de Rosaline, la première fille dans la vie de Roméo lui vaut mes applaudissements. Il y en a , je parie, qui vont (re)lire l'histoire de Shakespear hein? . Pour ne pas nous éloigner du théâtre, Serle a découpé le roman en actes et les actes en  scènes sans pour autant respecter la présentation d'une pièce, cela reste romancé. 

Bon que j'en dise du bien ou pas, je vous invite à lire le point de vue de Rosaline, parce que quelque part, dans ce monde, il y a plusieurs Rosaline qui voudraient lire leur FIN <3  et plusieurs Juliette aussi qui devraient réfléchir avant de choper le mec d'une autre. (excusez le vocabulaire, je n'ai pas pu le dire autrement). Les Roméo eux n'ont qu'à s'imposer et se poser pour savoir ce qu'ils veulent vraiment.

L'auteure a un petit peu déformé les noms de famille et les prénoms,  pour ne pas nous dépayser. Mais a-t-elle fait appel à l'originalité pour la fin du roman? 
Ma réponse: Désolée,  le prochain livre de Serle ne sera pas dans ma PAL .




Mon coup de coeur:

*Olivia et Charlie : les deux amies de Rosaline. Quel caractère!!!!


Ma note: Deux étoiles parce que l'histoire se laisse lire quand même. 



L'auteure:
Auteure américaine ayant fait l'université de Californie, puis ayant obtenu une maîtrise à New York. Elle contribue au Huffington Post et donne un coup de main dans un programme pour responsabiliser les enfants à travers l'histoire.