dimanche 6 décembre 2015

Phobos #T1: Les Éphémères - Victor Dixen





"Les fleurs, c'est bien trop fragile. Ca fane et ca pourrit, c'est éphémère comme un serment qu'on ne tient pas."





Six prétendantes d’un côté. Six prétendants de l’autre. Six minutes pour se rencontrer. L’éternité pour s’aimer. Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour. Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.

Si je devais résumer mon avis en un mot je dirai EXPLOSIF et encore le mot est très faible par rapport à ce que j'ai ressenti en lisant ce roman.
Depuis le temps que je voyais cette couverture partout sur le net et dans les librairies, je me disais ; encore de la SF (science fiction). Puis un jour, j'ai lu le résumé et ...  bien la suite vous la connaissez maintenant.

Mon Dieu! Comment n'ai-je pas découvert Dixen avant? Quand j'ai su qu'il avait écrit d'autres merveilles j'ai voulu pleurer.  Cet auteur est envoûtant, il écrit comme quand on parle à un pote et en même temps il nous bombarde d'infos et de détails. Son "Phobos" ne te laisse pas te répéter que c'est du fictif parce qu'il se donne la peine de faire des croquis et des schémas entre les chapitres. Il t'implique sans que tu le saches. Il parle d'un "machin" mais ce machin il lui donne un nom, une image et tu es là à passer des minutes à étudier le dessin pour mieux vivre la situation avec les personnages. Rien que pour cela j'ai mis mon 5/5 avant la fin de l'histoire.

Un récit palpitant. Un auteur créatif. 

Et si on parlait de l'histoire? Un délice , 12 personnages principaux , non 14 si je compte les deux chiens ou plus si je compte ceux qui sont derrière l'écran. Eh oui, Phobos est une télé-réalité hors du commun.  Ce n'est pas la StarAc ou Secret Story. Ce sont des personnes qui quittent la Terre pour aller s'installer définitivement sur la planète Mars  (sujet d'actualité en plus) .
 Les 12 personnages vont jouer une sorte de Speed Dating et des couples doivent se former avant leur arrivée sur Mars.

Six prétendantes.

Six prétendants.

Six minutes pour se rencontrer.

L'éternité pour s'aimer.



 Toute la Terre attend cet Event pour assister au mariage des six couples : un mariage pas comme les autres et pourquoi pas attendre des bébés avec eux. 

Douze personnages de différentes nationalité  se rencontrent, chacun traîne son passé derrière lui, un passé que nous découvrirons au fur et à mesure. Chacun a son histoire, pas toujours "rose". Ils viennent de milieux différents et vont tisser des liens d'amour et d'amitié.

Comme les téléspectateurs, j'attendais les rendez-vous des prétendants. Wahouuuuuuu le suspens quand j'ai eu le coup de foudre pour un couple. J'avais l'estomac noué à chacune de leur rencontre. J'étais sur un nuage, buvant les paroles du prétendant et énervée face aux réaction de la prétendante (que je comprends aussi , vu son passé douloureux). Vous découvrirez de qui je parle quand vous lirez le roman ;) 

Et puis  ..... je tombe sur une INFO,  en même temps que Léonor (mon personnage préféré). Une information qui va changer le cours de l'histoire, bouleversant tous les habitants du vaisseau qui se dirige vers la planète rouge. 

Bien sûr Dixen choisit ce moment pour mettre le point final. Ce qui annonce l'arrivée du Tome 2.


Une fin vertigineuse, frustrante. 


Je peux rester des heures à vous parler de ce roman mais je suis sur le Tome 2 et je laisse un peu de mots pour cette suite qui s'annonce troublante et pleine de surprises. 

Une lecture renversante.


Léonor : La fille au cheveux rouge, cette fille-courage, qui souffre physiquement et moralement. Elle ne se laisse pas faire. Très intelligente , elle se distingue des autres par son esprit vif et son réalisme. Le personnage évolue avec l'histoire, petit à petit, elle se laisse découvrir et permet aux autres de se rapprocher d'elle.   

D'ailleurs, en suivant la description physique de Léo, c'est elle qui donne cette chaleur à la couverture du roman.




Ecrivain voyageur et noctambule, Victor Dixen a vécu dans le Colorado aux Etats-Unis, à Dublin en Irlande, à Paris et à Singapour, puisant son inspiration dans ces différents lieux.
Il a remporté deux fois le Grand Prix de l'Imaginaire Jeunesse, en 2010 pour "Le Cas Jack Spark" et en 2014 pour "Animale, la malédiction de Boucle d'or".