mardi 22 mars 2016

Nos faces cachées - Amy Harmon










"Les livres te permettent d'être qui tu veux,de ne plus être toi même pendant un moment."








Je ne sais pas par où commencer. J'ai encore le cœur palpitant et les larmes aux yeux. 
Pour mon deuxième Harmon je suis sans surprise pour le style, les mots, le suspens, les dialogues ,... j'avais lu et beaucoup aimé L'infini + un 

 J'étais "emballée" pour écrire la chronique à  mon réveil mais maintenant je suis bloquée: je n'arrive pas à transmettre ce que ce livre m'a fait vivre.



L'histoire se passe dans une petite ville américaine. On parle du quotidien de certains ados qui vont dans le même lycée: Ambrose le beau Ambrose convoité par toutes les filles, sa bande d'amis qui le charrient tout le temps :  tous les cinq sont des athlètes , plus précisément des lutteurs. 
Bailey et sa cousine Fern : Bailey est sur un fauteuil roulant atteint d'une maladie incurable (myopathie de Duchenne: une maladie génétique provoquant une dégénérescence progressive des muscles de l'organisme) Fern l'intello que tout le monde trouve laide et pas faite pour avoir un amoureux. Elle est secrètement amoureuse d'Ambrose. Il y a aussi  Rita , la bombe de service, une très belle fille et aussi une bonne amie à Fern et à Bailey et qui sort un petit moment avec Ambrose.

Je pense que j'ai donné une petite idée sur les relations des personnages. Allons plus loin maintenant!

Quand j'ai terminé ce roman, j'ai décidé de le présenter en deux parties : *Première partie: mise en scène de tous les personnages, leurs relations avec leur famille et entre eux. Chacun traîne son petit lot de souffrance et de bonheur. Un amour impossible qui naît et que certains événements rendent presque réalisable. On espère voir cette petite Fern, toute frêle mais si romantique, devenir le centre d'intérêt de ce grand et beau Ambrose.
"Si Dieu façonne nos visages, a-t-il ri quand il a créé le mien ?
Façonne-t-il des jambes qui ne marchent pas et des yeux qui ne voient pas ?
A-t-il bouclé les cheveux sur ma tête jusqu'à ce qu'ils se rebellent sauvagement ?
Clot-il les oreilles du sourd pour le rendre dépendant ?  "

Un événement va venir chambouler le quotidien de toute la ville, je dirai de tout le pays.  Des changements vont se faire et les ados détournent leur projet. C'est ainsi qu'Ambrose décide de rejoindre l'armée et il embarque avec lui ses 4 meilleurs amis. Il laisse derrière lui une belle bourse pour rejoindre l'université, des parents, un admirateur et ami  Bailey et une fille qui n'a pas caché son intérêt pour lui. 
 
Ambros et ses amis sont en Irak. Fern ne quitte pas  la ville , elle travaille dans un magasin et écrit des romans d'amour qu'elle espère voir publiés un jour. Elle espère et attend aussi. Elle attend ce jeune homme qu'elle aime tant. Elle est restée aussi pour son cousin Bailey. Il est dépendant et elle aime l'aider, le faire sortir.  N'imaginez pas Bailey, un handicapé morose. Au contraire, je le nomme le noyau de ce roman. C'est lui le porteur d'espoir. Il rit tout le temps, se moque de lui-même, encourage les sportifs, taquine sa cousine et sa famille et attend la mort avec courage, allant jusqu'à sauver une personne d'une mort certaine. 

La deuxième partie de ce roman parle du retour d'Ambrose SEUL et avec des séquelles physiques et psychologiques. Il devient solitaire et se cache de tous. C'est sans compter sur Bailey et Fern qui feront tout pour le tirer vers le haut et l'aider à se relever. Le concept de la beauté est superbement bien traité dans cette partie.  Fern , autrefois "laide" et inaperçu a changé. Ambrose l'ex-icône de la beauté masculine et de la force est fuit. 
« - Comment as-tu su que j’avais besoin de toi ?
- Parce que moi aussi, j’avais besoin de toi ». 

On se pose donc des questions?  C'est quoi être beau? C'est quoi la laideur? A quoi la beauté a servi Rita? Bailey sur sa chaise vaut tous les hommes de la ville. Fern avec son grand coeur et sa main éternellement tendue est le symbole même de la beauté. 


"Le volé qui sourit dérobe quelque chose au voleur."
L'amour dépasse tous les préjugés. L'amitié , elle, surpasse tout.
 
Nous sommes beaux aux yeux des gens qui nous aiment. Nous sommes beaux quand nous sommes acceptés tels que nous sommes; quand on nous regarde avec les yeux du coeur. 

J'ai aimé lire ce roman plein d'espoir. Ce n'est pas une romance banale, au contraire , l'histoire d'amour est en parallèle avec les autres. 


Un roman bouleversant et très humain. L'idée d'introduire des anti-héros fait du bien : un handicapé, une fille pas tellement belle, un garçon meurtri sur tous les plans ,... a "humanisé" le livre. 


Une lecture pleine d'espoir. Un histoire d'amour pure. Une amitié sincère et forte. Du courage, de l'humilité et de la sincérité font que ce livre est classé dans mon top 10 de cette année.


  














 Bailey : un personnage-symbole d'espoir. Il est drôle et fait face à son destin avec courage. Il a donné une bonne leçon de vie à Ambrose et une confiance en soi à Fern. C'est lui qui rassure, c'est lui qui console et c'est lui qui se sacrifie <3






Les remerciements à la fin du livre ont révélé que l'auteur s'est inspirée de personnes de son entourage pour créer certains personnages. Le fait de savoir qu'un Bailey existe m'a fait sourire et pleurer en même temps. 







Amy Harmon fait partie de ces rares auteurs auto-édités figurant au palmarès des meilleures ventes de USA Today et du New York Times. Dès sa plus tendre enfance, Amy a su qu'elle voulait devenir auteur, partageant ainsi son temps entre l'écriture de chansons et celle de ses histoires. Chanteuse, elle a également sorti un album de blues gospel en 2007, intitulé What I Know. Elle est l'auteur de cinq romans pour jeunes adultes. Véritable phénomène de l'auto-édition aux États-Unis, son précédent roman, Nos faces cachées, a bouleversé la blogosphère et les lecteurs de tous âges.