mardi 12 juillet 2016

Orgueil et Préjugés - Jane Austen





"C'est une vérité universellement reconnue qu'un célibataire pourvu d'une belle fortune doit avoir envie de se marier, et, si peu que l'on sache de son sentiment à cet égard, lorsqu'il arrive dans une nouvelle résidence, cette idée est si bien fixée dans l'esprit de ses voisins qu'ils le considèrent sur-le-champ comme la propriété légitime de l'une ou l'autre de leurs filles."








Que dire de cette belle oeuvre qui parle de la société anglaise du 18ème siècle. Au delà, de la belle histoire d'amour qui fait le succès de ce roman , entre Elisabeth et Mr Darcy, le livre est considéré comme un roman d'anticipation au féminisme. Le caractère du personnage principal est différent de ce que nous lisons de cette époque-là. 

Tant dis que la maman Benett essaie de "caser" ses filles, Elisabeth tente de s'en côté  de se démarquer (Austen donne du caractère au personnage féminin)

Je ne vais pas faire « cliché» et m’étaler sur les détails mais parler des personnages superbement bien construits vaut le détour : de personnalités différentes, chacun évolue dans son rôle : Mr Bingley avc Jane tous les deux gentils et doux. Mr Darcy l’orgueilleux qui ne sourit jamais et Elisabeth la cultivée et fougueuse font la pluie et le beau temps de l’histoire. Nous avons aussi Lydia et Wikham , tous les deux détestables …. Je peux passer une heure à décortiquer chaque personnage mais je vous invite à lire cette merveille pour en découvrir davantage.

   L’écriture d’Austen est très riche, elle nous sert sans avarice du beau vocabulaire. Une plume forte et poétique qui te pousse à dévorer le livre en quelques heures. 

Une lecture plaisante , entraînante … Un classique à ne pas manquer. C’est un plaisir de lire Austen et de relire Orgueil et Préjugés.


Ah oui le titre : L’orgueil de nos deux héros fait suer parfois et les préjugés qu’ont eu l’un sur l’autre, les ont séparés pour mieux les réunir.





Née à Steventon en 1775, Jane Austen est la benjamine d'une famille de huit enfants. Très tôt, suivant l'exemple familial, elle se met à écrire et s'oriente vers le récit sentimental. Dès 1795, elle commence Elinor et Marianne, première version de Raison et Sentiments. Puis, First Impressions, qui connaîtra le succès sous le titre d'Orgueil et préjugés. Après la mort de son père en 1805, elle quitte Bath pour s'installer dans le village de Chawton avec ses soeurs. Elle meurt à 41 ans. Jane Austen laisse derrière elle des chefs-d'oeuvre, dont Mansfield Park, Emma ou Orgueil et préjugés, qui marquent profondément le monde littéraire et ne cessent d'inspirer écrivains et cinéastes d'aujourd'hui.