samedi 20 août 2016

Les royaumes de lune. #T1 : L'ombre des loups - Stéphane Tarrade









 « Attention ! » lui avait-elle dit « Lorsque la femme scorpion te pique, sa piqure te poursuit à jamais. ». Un proverbe Shamyrien.
Non, décidément, il n’allait pas pouvoir l’oublier… »










 Je remercie les Editions Sharon Kena pour ce livre dans le cadre de notre partenariat.

Si je devais parler d'originalité dans ce livre bien avant sa lecture, je citerai les prénoms des personnages (lire le résumé). L'auteur nous emporte rien qu'en prononçant des prénoms rares ou inexistants pour moi et ceci m'a aussitôt plongée dans un monde mystérieux.  
Une couverture qui donne froid au dos! J'aime beaucoup cet aperçu sur les lieux : une rue déserte, des constructions à l'ancienne et une imposante lune. 

Dès que j'ai eu le livre entre les mains et bien avant de lire le résumé, j'ai associé la lune au loup et un sourire s'affiche : un loup-garou? Je fais fausse route? Possible. Ou pas !!!!

Laeta, une belle courtisane capturée puis vendue à Rodar, devient sa chose, son esclave et une autre source de gagner de l'argent puisqu'elle va devenir une prostituée. La femme de Rodar, jalouse,  ne manque aucune occasion pour la battre et l'humilier. Il faut dire que cette esclave détestée par la matrone a du caractère et est assez intelligente pour refléter une image de la fille soumise qui obéit pour plaire à son patron. On va découvrir qu'elle a un don et un bijou au nombril qui suscite la curiosité. Avec le temps, elle va tisser un lien fort avec Rodar qui n'est pas indifférent à sa beauté et sa coopération.

Laeta va aussi servir de compagne provisoire à un sergent 'Kurst' et fait des allers-retours entre lui et la taverne dans laquelle elle travaille. 
Une certaine complicité s'installe entre les jeunes gens. D'ailleurs quand des meurtres ont lieu dans le village, Laeta enquête aux côtés de Kurst. 

J'étais un peu écœurée au début du livre de par la maltraitance des femmes et la violence des hommes  - un comportement qui sied bien avec l'époque de l'histoire - mais quand Laeta a rencontré Kurst , une sorte d'affection est née et la lecture est devenue plaisante. Ajoutant à cela , le déroulement de l'enquête, le suspens, le doute,... j'ai vraiment eu du mal à faire des pauses, je voulais tout savoir et surtout découvrir qui est derrière ces massacres.

L'auteur a su offrir une histoire fantastique très différente de ce que j'ai l'habitude de lire. Sa plume est simple mais très attrayante. Il a superbement bien ficelé sa trame et le déroulement des faits. Les personnages sont intéressants, chacun bénéficie de son propre caractère: la fragilité, la peur, la violence, le courage, .... Un mélange qui tantôt me pousse à m'attendrir  tantôt à me révolter. 

Je ne croyais pas le dire au début du livre mais là j'ai vraiment hâte de lire la suite. 

Une belle découverte. Un livre qui nous invite dans un monde et un mode de vie différents et nous plonge dans une belle intrigue.
Stéphane Tarrade notre rendez-vous se renouvellera bientôt ;) 




Laeta :  Belle, intelligente et altruiste. Elle a de bonnes relations avec presque tous les personnages surtout Cami et Vanavia. Je l'ai trouvé courageuse et très impliquée dans les histoires des autres.








Stéphane Tarrade est enseignant dans l'académie de Bordeaux. Amateur de romans d'héroic-fantasy et de médiéval fantastique, il s'est vite lancé à écrire des scénarios qu'il a fait vivre avec ses amis au travers de jeux de rôles pendant de nombreuses années.