samedi 3 septembre 2016

Ces instants de nous - Anonyme







"
-Lola.
Mon prénom...Il connaissait mon prénom."

Et elle me répond:

-Enzo
Elle connaissait mon nom......"







Je l'ai aperçu, je l'ai téléchargé et laissé de côté. Une couverture comme celle-ci est bonne pour les jours où on n'a pas trop le moral. C'est doux et le rose est ma couleur préférée. J'appelle ce genre de titre et de couverture : ma bouée de sauvetage.

Ce matin-là, en prenant le petit-déjeuner et en nettoyant ma tablette, je le recroise. Allons une phrase ou deux pour le"fun"  et je me retrouve scotchée  sur ma chaise jusqu'à la dernière page.

Que dire de cette belle petite histoire d'amour?

Une ado et un universitaire se croisent, se regardent et se séparent.
Plusieurs fois, le destin les réunit pour les séparer.
Chacun évolue dans son monde, s'occupe de sa vie, pense à ses projets. Tous les deux vivent avec un certain manque. Une sensation d'être passé à côté de quelque chose d'important.


Quinze ans !!  plus d'une décennie pour échanger quelques mots et un baiser. 
Quinze ans! durant lesquels, elle va apprendre  qu'il ne sera jamais à elle.

"Il lâche ces trois mot comme pour me prévenir [...] qu'il n y aura aucune suite."


Pris dans le tourbillon de la vie, ils vont décider "un jour" de prendre leur destin en main. Il va écrire en s'inspirant d'elle. Elle va changer de vie en pensant à lui.

Tout au long de la cinquantaine de pages, l'auteur donnera la parole à Lola et Enzo. Les chapitres se succéderont pour lire le déroulement des faits selon deux points de vue au même moment. J'ai beaucoup aimé cette synchronisation des événements.


Il publie un livre. Il l'attend. 
Elle prend à plusieurs reprises ce livre mais ne le lira point jusqu'au jour où......

L'auteur joue avec nos nerfs. J'ai eu une sorte de noeud à chaque chapitre. J'avais peur que la fin arrive sans que le livre ne se termine comme , moi, je le voulais!!!!!!  


Cette lecture  courte est  d'une fraîcheur telle, que les battements de vos coeurs battront à chaque passage.  
Une douceur se dégage de la plume de l'auteur et nous fait rêver.

Je ne sais pas si on peut dire que c'est un livre "mignon" mais c'est le seul adjectif que je trouve concordant à ce que j'ai ressenti du début à la fin.

Maintenant la question que je me pose: L'auteur est-il une femme ou un homme?
Je n'ai jamais eu la prétention de dire :  c'est une plume féminine ou masculine mais "Ces instants de nous" me donne l'impression qu il a été écrit à quatre mains: j'ai senti des fois la rudesse masculine alors que dans certains passages, j'ai décelé la finesse féminine. 

J'ose espérer qu'il y ait une suite pour savoir ce qui s'est passé le jour J  et peut être que l'auteur décidera de se dévoiler. 

Merci pour ce beau bijoux romantique mais si réaliste. Ses personnages ne sont pas parfaits, les faits ne se sont pas déroulés comme le veut la tradition de l'écriture des romans d'amour. 


Lecture addictive. Histoire palpitante.













L’auteur a fait le choix de l’anonymat pour une raison bien précise, un petit clin d’œil qui ne peut être compris qu’après la lecture du roman.