samedi 19 novembre 2016

Gatsby le Magnifique - Francis Scott Fitzgerald










Au début des années 1920, dans une débauche de luxe, d’alcool et d’argent, un mystérieux personnage s’installe à Long Island dans un domaine incroyable d’extravagance. Qui est ce charmant et légendaire Gatsby, incarnation du pouvoir et de la réussite, dont les fêtes attirent toute la société locale ? Les rumeurs les plus folles circulent. Un espion ? Un gentleman anglais ? Un héros de guerre ? Un mythomane ?
Une vérité plus profonde se cache derrière l’orgueil et la magnificence de Gatsby, celle d’un ancien adolescent pauvre et d’un amant trahi qui ressemble beaucoup à Fitzgerald lui-même.









"Pour le moment, il nous échappe. Mais c'est sa importance. Demain nous courrons plus vite, nous tendrons les bras plus avant... Et un beau matin... Et nous luttons ainsi, barques à contre-courant, refoulés sans fin vers notre passé."







Gatsby est une lecture-découverte pour moi. J'ai eu un bel aperçu sur la société américaine des années 20 à travers les yeux du narrateur et le personnage principal du livre. 

Le narrateur Nick devient ami avec Jay Gatsby , un personnage mystérieux. Il est bien entouré mais méconnu. On assiste à ses somptueuses fêtes mais personne ne connaît son origine, ni celle de sa richesse, ni même ses intentions et projets. Petit à petit, les langues se délient et nous apprenons la motivation de ce personnage: je ne sais pas si je peux la qualifier de noble même si elle porte le nom de l'amour mais ...... (je ne veux pas griller les faits) ... j'ai beaucoup aimé le côté fleur bleue de Gatsby, c'est attendrissant. 

Histoire d'amour à part, j'ai aimé vivre l'après première guerre chez les "ricains", l'argent à flot utilisé  pour fanfaronner : grandes maisons, Manoir vêtements, fêtes, .......

Ce roman devenu légendaire a connu pourtant un succès médiocre dans le passé, à sa parution. Je doute que les gens de cette époque eussent envie de lire des vérités sur leur comportement mercantile ou la légèreté de leurs moeurs.

Fitzgerald critique la société dans laquelle il a évolué  avec minutie: descriptions approfondies des lieux et de l'atmosphère dans lesquelles se développaient les personnages , permettent d'avoir une meilleure vision sur la vie, la société de l'époque. 


J'ai envie de lire un autre roman de Fitzgerald pour me fixer sur son style. Je reviendrai certainement avec une autre chronique






  






·          Gatsby le Magnifique (The Great Gatsby en anglais) (1925), roman de l'écrivain américain Francis Scott Fitzgerald ;
·         Gatsby le Magnifique (The Great Gatsby) (1926), film d'Herbert Brenon avec Warner Baxter ;
·         Gatsby Le Prix du silence (The Great Gatsby) (1949), film d'Elliott Nugent avec Alan Ladd ;
·         Gatsby le Magnifique (The Great Gatsby) (1974), film de Jack Clayton avec Robert Redford ;
·         Gatsby le Magnifique (The Great Gatsby) (2000), téléfilm de Robert Markowitz avec Toby Stephens et Mira Sorvino ;
·         Gatsby le Magnifique (The Great Gatsby) (2013), film de Baz Luhrmann avec Leonardo DiCaprio ;

·         The Great Gatsby (1999), opéra de John Harbison créé au Metropolitan Opera de New York avec Jerry Hadley dans le rôle titre.









F. Scott Fitzgerald, de son nom complet Francis Scott Key Fitzgerald, né le  septembre 1896 à Saint Paul(Minnesota) et mort le  décembre 1940 à Hollywood, est un écrivain américain.
Chef de file de la Génération perdue et représentant de l'Ère du Jazz, il est aussi celui qui lance la carrière d'Ernest Hemingway.
Il se marie en 1920 avec Zelda Sayre, une jeune fille du Sud qui sera son égérie (et l'auteur d'un roman autobiographique : Accordez-moi cette valse, publié en 1932). Ils ont une fille, Frances Scott Fitzgerald, qu'ils surnomment « Scottie »
Sa bibliographie ICI