jeudi 16 novembre 2017

DZ Book Challenge 2017 #Novembre

Nouveau mois, nouvelle lecture commune des Dz_readers ( lecteurs algériens)

Ce challenge a pour but de faire connaître la littérature algérienne et rendre hommage à nos talentueux auteurs.

Pour novembre, nous avons choisi  "Alger sans Mozart" de de Jamil Rahmani et Michel Canesi




mercredi 8 novembre 2017

Le livre - Ramdane Graine



Année de parution2015

Editions:   el Maarifa

Genre: Roman (initiatique)  

Nombre de pages: 143

Prix : 200 DA

Thèmes traités: quête de soi, voyage 

 
 


           









"La lune, cette carte a des vertus négatives et positives, en ce moment elle m'inspire mystère, secret et vérité cachés. Mais aussi un manque d'anergie et un pâle reflet"

"L'amoureux, ici c'est plus que le choix qui est mis en avant pour toi. Mais le doute, là où l'on pensait être stable, il existe toujours des situations où on a envie de rejeter ce qui est déjà acquis pour des plaisirs sans lendemain. "










Il y a des livres qu'on croise par hasard , d'autres qu'on cherche et ceux qu'on nous offre. Ils sont toujours là au bon moment. 
Celui de Ramdane Graine, je l'ai acheté juste parce que son auteur en a parlé en quelques lignes avec moi.

Pour être honnête, je l'ai pris aussi parce qu à l'époque je voulais encourager les jeunes plumes. Entre deux auteurs "connus" , j'ai pris "Le livre" , un titre qui m'a fait sourire , et je me suis dit  : "Eh bien, on se casse pas trop la tête. On fait simple. Hein Mr Graine." 

En rédigeant  ma chronique maintenant, j'ai ce petit quelque chose en moi qui me pousse à sourire tendrement. C'est un livre de quête. Vous allez me comprendre: Partir à l'aventure pour se découvrir, à la recherche d'un livre et croiser sur son chemin des personnes qui vont changer notre vie et notre vision des choses.







Il suffit des fois ... d'une rencontre! Et notre personnage  n'a pas attendu longtemps pour écouter les chuchotements de son coeur. Parti à l'aventure à la recherche d'un livre-trésor mais il va finalement trouver mieux , quelque chose que nous avons tous enfoui un jour en nous parce que nous avons cessé d'y croire. 

Ramdane Graine me fait penser à un homme qui revient d'un long voyage  pour ne pas dire périple;  qui réunit autour de lui d'anciens amis, de la famille pour leur conter et non pas raconter  tout ce qu'il a appris et compris. Une sorte d'épopée moderne qui fait rêver.
Les mots de cet auteur sont profonds mais pas assez exploités. Il y a des passages qui apostrophent le lecteur, l'obligent à s'arrêter pour assimiler le sens et surtout à réfléchir.

J'ai décelé la petite présence d'un célèbre écrivain qui lui aussi a écrit un jour, son chef d'oeuvre philosophique sur la quête de soi. Peut-on en vouloir à Graine cette influence? Pas moi en tout cas parce que je pense qu'à chacun son parcours, qu'à chacun sa quête et ses attentes. 

L'univers dans lequel j'ai plongé  tout au long des 144 pages est merveilleux. J'ai envié au personnage son courage et sa persévérance à vouloir mettre la main sur l'incertain. 

Ce petit roman qui s'impose comme conte initiatique moderne mérite des échos écrits. Je vous invite à le lire pour ne pas le laisser sombrer dans l'oubli. 

J'ai trouvé le style de l'écrivain simple, accessible parce qu'il a misé sur la consistance des idées. Voyons au delà des mots, les amis; arrêtons d'encourager les livres au lexique recherché pour cacher la légèreté de la trame; (oui oui il m'arrive de remettre indirectement à leur place , les amateurs de la critique non-constructive 😊 )


Autre chose qui a fait que j'ai apprécié encore plus ma lecture est le rapport qu'entretient le personnage avec sa famille, ses parents surtout:  du respect, de l'amour et surtout de la reconnaissance. Je ne connais pas la vie de Graine mais je pense que c'est une part de lui qui est en filigrane dans son personnage. Ceci rend le livre plus touchant.


Une belle invitation au voyage , envoyée par une talentueuse plume que je suivrai sans aucun regret...







Graine Ramdane est né le 16 avril (jour du savoir :D ) 1990 à l'Ouest de l'Algérie. Il grandit bercé dans les cultures orientale et occidentale;ce qui a nourrit son imagination dès l'enfance. 



dimanche 5 novembre 2017

Devenir_Blogueur(euse) #1 Lancer son blog



Ma devise dans la vie :



  " Les paroles s'envolent 
mais les écrits restent" 



On a beau parlé de livres, en discuter pendant des heures; il viendra un jour où tout s'oublie. Pour garder un peu de soi : ses avis, ses critiques, ses informations... ouvrir un blog devient nécessaire.



Je ne fais pas trop confiance aux vidéos, l'écrit me rassure.








1. Bien choisir votre plate-forme. Il y a des gratuites et des payantes. Pour un début, ouvrez un blog gratuit pour tester votre capacité à publier régulièrement. Si vous constatez que vous êtes plutôt sérieux et motivés et vous voulez protéger vos productions, vos idées, passez à la version payante : il y a plus d'options ;) 

Je suis sur Blogger mais je trouve WordPress et Wix bien aussi. 

Réfléchissez. Regardez des vidéos et lisez des articles avant de vous lancer.


2. Le nom de votre blog sera votre signature partout. Choisissez un nom facile à mémoriser, original mais pas trop, évitez les mots en  latin que vous seul(e) comprenez.

3. Choisissez les rubriques. Une rubrique sur un blog s'appelle une page. Dans mon cas , j'ai celle où je mets les liens de mes articles, celle de mes séries du moment, celle de mes écrits personnels, celle dans  laquelle je classe mes chroniques et permets à mes abonnés de les trouver facilement... Préparez à l'avance ce que vous voulez publier dans votre blog.


4. Présentez-vous en deux mots ( page:   Qui suis-je?) cela vous permettra d'éviter de le faire à chaque fois. Ne racontez pas toute votre vie hein? Juste ce qu'il faut par politesse.



5. Choisissez vos jours de publication. Avant, je publiais quand cela me "chantait". J'ai appris avec le temps qu'il est préférable de fixer des jours pour travailler sérieusement. Un rendez-vous régulier avec vous abonnés sera respecté malgré vous :D



6. N'ouvrez en aucun cas un blog pour juste faire comme tout le monde ou pour des partenariats , choses malheureuses que font pourtant certains :( . Un blog est avant tout un espace d'échange et de partage. C'est un peu de vous que vous acceptez de dévoiler aux autres.


7. Préparez un petit logo pour en faire votre badge sur les réseaux. Ne changez pas abusivement la photo, ni le logo. Des fois nous repérons visuellement, une personne ou un site que nous suivons , un changement peut vous faire perdre dans la foule.




A suivre ...


Le mot du jour

lundi 30 octobre 2017

DZ Book Challenge 2017 #Octobre


Nouveau mois, nouvelle lecture commune des Dz_readers ( lecteurs algériens)

Ce challenge a pour but de faire connaître la littérature algérienne et rendre hommage à nos talentueux auteurs.


Pour septembre, nous avons choisi  "Qu'attendent les singes"  de Yasmine Khadra


jeudi 7 septembre 2017

Extraction #Tome1 : La naissance - Tony Perraut





Date de parution27 juin 2016

Editions:   AUTO-EDITION

Genre: Thriller psychologique 

Nombre de pages: 316

Thèmes traités: Combat, mystère, délire, 












 Tony Perraut pour l'envoi de ce SP et pour votre confiance.













''Je pose mon oreille contre la porte, j'entends la mort frapper.''











Tu te réveilles dans un endroit sordide. Tu es seul, tu as peur. Sans moyen de savoir quel jour ni quelle heure il est. Tu vis dans cette minuscule pièce de seulement 5 mètres carrés. Tu écris, c'est le seul moyen d'oublier. Mais tu ne fais que...Réécrire ton histoire.











Je ne sais pas par où commencer pour présenter ce livre. Son auteur? Je vous annonce que c'est  mon  coup de coeur OFFICIEL pour 2017. Un talent fou qui a fait vibrer mon âme de lectrice fan de thriller mais pas du tout proche des écrits "glauques". Il a fissuré ma résistance!!!!!!!

L'histoire est un plongeon chaotique dans les pensées ténébreuses d'Ugo, le personnage principal. 
C'était carrément une intrusion dans sa tête. J'ai été gênée,  dérangée et perturbée. Tant que cela?  OUI 

L'obscurité dans tous ses sens règne dans ce roman.  J'ai vite fait connaissance avec Ugo, séquestré dans une minuscule pièce. La claustrophobe en moi n'a pas tenu plus de 5 minutes et a posé le livre. Je suffoquais. Quelle torture !!!! [Tony Perraut, quand vous passerez par là, vous comprendrez mon retard 👀 ] 
C'est tellement bien décrit,  je vais sûrement répéter tout au long de cette chronique, mon admiration pour la plume de l'auteur.



Je ne sais pas pour vous, mais moi quand j'ai vu la couverture du livre : j'ai eu des nausées. Le titre m'a rappelé le dentiste (allez savoir pourquoi ! lol) . Le mot "naissance" m'a annoncé une fin positive: mais les deux riment avec douleur. non?
Bizarrement, le regard ne m'a pas du tout interpellée. C'est neutre : ni tristesse, ni violence.  
Le résumé, par contre, était prometteur. Je ne regrette pas d'avoir pris sur moi et continuer la lecture du roman.

J'avoue que j'ai pris beaucoup de temps pour publier ma chronique. Je ne fais pas dans l'express, sorry !. J’écris avec le coeur. Quand je ne me sens pas bien, je m'abstiens pour ne pas transmettre des bêtises. J'aime  donner de la vie aux mots et écrire ce que je ressens réellement.

J'arrête de raconter ma vie et je continue ... 



Ugo, se retrouve coincé dans un espace clos. On va vivre avec lui  dans cet endroit morbide qui sent le moisi et la sueur ( je le vivais donc je me permets hein?) Il écrit des citations sur le mur, il écrit,  il n'arrête pas d'écrire. (Les chasseurs de citations seront ravis).
  
Le monologue va t'enfoncer toi aussi, lecteur ! Tu vas te retrouver à sa place, à poser des questions. Pfff, perturbant? C'est peu de le dire. Tu vas connaître son histoire: enfant adopté par des parents "indifférents. Il a perdu sa copine dans un accident de voiture. C'est un personnage triste, blasé voire... perturbé.

Puis ... Scarlett intervient. Elle aussi est séquestrée. J'ai cru que j'allais souffler un peu, changer d'histoire. Malheureusement, Scarlett aussi a vécu et vit un enfer. L'alternance entre les deux personnages est un supplice.

Perdue dans les pensées d'Ugo, je ne faisais plus la différence entre le réel , ce qu'il vit et l'irréel , ce qu'il se rappelle, ce qu'il se dit, ... Perdue perdue perdue mais tellement "dedans" , je fusionne avec le personnage pour essayer de découvrir la vérité et avoir des réponses à mes questions.

Ugo peut être toi ou moi. Mon Dieu : la folie fait peur. Les délires sont maléfiques. Ce sont les seuls mots pour décrire ce que je ressentais. 

La fin est explosive parce qu' inattendue  et je le dis en souriant !


On ne croise pas ce genre de thriller régulièrement. L’histoire est originale. 
Unique , oserai-je dire.


Si tu es amateur de thrillers psychologiques classiques ou juste un novice, prépare-toi à partir dans tous les sens dans ce livre. Tu seras peut-être déçu! Si comme moi, tu fonces pour découvrir, je t'invite alors à lire "Extraction La naissance" pour le simple plaisir de savourer cette plume angoissante et déroutante à la fois.


Quand je pense que certains évitent les auto-édités pour telle ou telle raison, je reste sans voix. Je ne croise que des pépites depuis des années.













Jeune auteur indépendant depuis février 2017, j'ai la joie de partager avec vous mon univers, celui du thriller psychologique. Porté sur la psychologie de mes personnages, j'écris avant tout sur la séquestration, l’enfermement et les maladies mentales. Mes récit sont très noirs, ils comptent de nombreuses citations. Je vis depuis plusieurs années en Bourgogne, une magnifique région qui est l'objet de mon inspiration. 



Bibliographie ICI